Hommage à notre Compagnon Le Caporal RANDAZZO

 

Hommage à notre Compagnon RANDAZZO

Une fois de plus la communauté Légionnaire voit disparaître un de ses fidèles compagnons, le caporal Philippe RANDAZZO.

Né le 3 mars 1930 en Italie, il quitte son pays à 21 ans pour Marseille, où il s’engage à la Légion Etrangère le 3 septembre 1951. Fin février 1952, volontaire pour servir en Indochine, il embarque pour l’Extrême-Orient.

Dès le début de 1954, Philippe RANDAZZO se retrouve à Dien-Bien-Phû, avec la 13ème DBLE et prends part vaillamment aux combats dans les postes avancés du camp retranché. Combats héroïques qui vont durer jusqu’au 7 mai 1954. Ce 7 mai 1954 lors de l’attaque, chef de groupe dynamique et courageux à Dien-Bien-Phû, RANDAZZO réussi avec ses Hommes à contenir de sérieux assauts des rebelles, au cours de l’action il est blessé grièvement.

Ce jour là sera pour RANDAZZO, un jour néfaste, car s’il se couvre de gloire, il va compléter la longue liste des 2322 blessés de la Légion. RANDAZZO est prisonnier des Viêts. Commence alors pour lui une longue nuit sans fin, il vient de perdre la vue à tout jamais.

Par chance il fera partie des grands blessés rendus à la Croix-Rouge et sera évacué sur nos hôpitaux, rapatrié sur la France à la mi-juin. Commence alors, une longue période de soins et de rééducation.

Le 13 novembre 1954, la médaille Militaire lui est décernée avec la croix de Guerre des TOE avec palme.

Invalide à 100%, il sera rayé des contrôles de l’armée le 20 janvier 1956. Après 4 ans et 4 mois de Légion, il est rendu à la vie civile.

Il sera par la suite fait chevalier de la légion d’Honneur en septembre 1955, puis promu officier dans ce même ordre national en mai 1967.

Le 26 novembre 1955, il convole en juste noce avec Lorette Rosant, qui va lui donner une famille de six enfants, cinq petits enfants et trois arrière petits enfants.

Dès lors avec une volonté farouche, toujours accompagné de son épouse, qui lui apportera durant leurs 56 années de vie commune, dévouement, soutien et amour, il va apprendre le braille et faire des études de kinésithérapeute afin d’obtenir son diplôme, qu’il reçoit à 36 ans, ainsi il lui permettra de faire vivre sa famille.

Adhère à l’amicale du Var en 2004, il était aussi avec son épouse, membre de notre amicale .Toujours animé par sa même fidélité comme à la Légion. Il participait à toutes les activités avec enthousiasme et modestie.

Bel exemple de légionnaire, il méritait l’estime de tous.

.

 

Mon cher RANDAZZO, au nom de tous les anciens des Amicales présentes, nous te disons un dernier Adieu.

                   La Légion n’oublie jamais les Siens.

 



Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Octobre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Livre d'or

Dernier message :

New Local Singles Site Completely Free To Join: http://meet2me.com New Local Singles Site Completely Free To Join [url="http://meet2me.com"]New Local Singles Site Completely Free To Join[/url]

par Barbara

Aller sur le livre d'or

Dons